Présidentielle 2020 : 5 choses que vous devez savoir ce matin | Tabloïd
/videos

Présidentielle 2020 : 5 choses que vous devez savoir ce matin

s

Depuis hier, les yeux du monde entier sont rivés vers les États-Unis en attente des résultats de l’élection présidentielle. Cette course à la Maison-Blanche historique et sous haute tension se poursuivra encore plusieurs jours alors que les résultats continuent d’être comptabilisés. Si vous venez de vous lever et que vous n’avez pas tout suivi hier, voici ce que vous devez savoir:  

1- L’identité du prochain locataire de la Maison-Blanche n’est pas encore connue       

AFP

Le nombre important de votes par la poste fait en sorte qu’on ne saura peut-être pas qui est le prochain président des États-Unis avant plusieurs jours. Dans certains États, on accepte les bulletins de vote reçus après la journée de l’élection, en autant qu’il ait été posté au plus tard le 3 novembre. C'est notamment le cas en Pennsylvanie, qui est un État-clé de cette élection. Les bulletins y seront acceptés jusqu’à trois jours après l’élection. 

2- Donald Trump a proclamé sa victoire et a été censuré par Twitter       

Discret toute la soirée, Donald Trump a finalement tweeté à minuit 45 alors que son rival venait tout juste de monter sur scène pour s’adresser à ses supporteurs. «Je ferai une déclaration ce soir. Une grande VICTOIRE!» a-t-il écrit. Quelques minutes plus tard, il a ajouté : «Nous sommes GRANDS, mais ils essaient de VOLER l’élection. Nous ne les laisserons jamais le faire. Les votes ne peuvent pas être émis après la fermeture des bureaux.» 

Son message a rapidement été censuré par Twitter qui a indiqué que son contenu était possiblement fallacieux. Sur Facebook, le message est toujours visible, mais accompagné d’un rectificatif mentionnant que le décompte des voix est toujours en cours. Dans les deux cas, il s’agit d’une ingérence sans précédent. «Ce n’est pas à moi ni à de Donald Trump de déclarer qui a remporté l’élection», a souligné Joe Biden lors de son allocution.  

3- En Cour suprême pour arrêter le décompte       

En conférence de presse vers 2h30 AM, le président a annoncé son intention d’aller en Cour suprême pour arrêter le décompte des votes. «En ce qui me concerne, nous avons déjà gagné», a-t-il déclaré. Donald Trump a récemment nommé la juge Amy Canney Barrett à la Cour suprême, faisant d’elle la sixième conservatrice sur neuf. 

4- L’apparente avance de Trump dans certains États pourrait être renversée       

AFP

Dans plusieurs États, on compte les votes exprimés en personne avant ceux reçus par la poste. Les électeurs républicains étant plus susceptibles d’avoir voté en personne que les démocrates, la vapeur pourrait être renversée au cours des prochains jours à mesure que les votes postaux sont comptés.  

5- La Rust Belt encore en jeu       

AFP

Comme en 2016, l’issue de l’élection se jouera dans les États de la Rust Belt: la Pennsylvanie, le Wisconsin et le Michigan. Les résultats sont toujours en cours de comptabilisation dans ces États.  

Sur le même sujet