Trois raisons pour lesquelles Bill Morneau a démissionné | Tabloïd
/tabloid

Trois raisons pour lesquelles Bill Morneau a démissionné

Image principale de l'article Pourquoi Bill Morneau a-t-il démissionné?
AFP

Si le ministre des Finances a claqué la porte du Parti libéral du Canada, c'est d'abord parce qu'il trempe dans un scandale qui met en doute son éthique de ministre, mais aussi parce qu'il y avait une tension grandissante entre lui et Justin Trudeau, selon des analystes. Voici les trois raisons qui ont poussé le ministre hors du caucus.

1. L'affaire UNIS (WE Charity)   

Dans le cadre d'un programme de bourses étudiantes, le gouvernement du Canada remet un fonds de 900 millions à l'organisme UNIS, avec lequel Justin Trudeau et Bill Morneau ont tous les deux des liens. 

Bill Morneau aurait profité de deux voyages familiaux payés par l'organisme UNIS d'une valeur totale de 41 000$. 

 

Les conservateurs et le Bloc québécois menacent de faire tomber le gouvernement minoritaire si Bill Morneau et Justin Trudeau ne démissionnent pas de leurs fonctions.

2. Différends entre Morneau et Trudeau  

Empêtré dans ce scandale, Bill Morneau entretiendrait aussi des tensions avec Justin Trudeau, révèle le Globe and Mail.

Il semblerait que Bill Morneau aurait voulu réduire les dépenses monumentales faites par le Canada pour lutter contre les impacts économiques de la COVID-19. 

Justin Trudeau, au contraire, a fait pression pour que le gouvernement dépense le plus possible pour les programmes sociaux, ce qui a créé une grande tension entre le premier ministre et le responsable des Finances. 

 

L'affaire UNIS aurait donc été une bonne raison pour que Justin Trudeau se débarrasse de Bill Morneau, mais ce dernier aurait préféré démissionner plutôt que de continuer à appliquer des mesures auxquelles il ne croyait pas. 

3. La pire crise économique depuis la Seconde Guerre mondiale   

Le trou laissé dans l'économie canadienne par la pandémie a précipité le pays vers la récession. Après avoir déjà présenté un budget de pandémie avec un déficit de 343 milliards pour le Canada, le ministre des Finances n'avait pas bonne presse, même s'il avait lui-même voulu être moins dépensier que Justin Trudeau. 

Le moment était donc bien choisi pour Bill Morneau de claquer la porte, avant de s'attaquer à la pire crise économique depuis la Seconde Guerre mondiale. Cette décision était alors aussi à l'avantage de Justin Trudeau, qui pouvait mettre à la place de ministre des Finances quelqu'un avec qui il n'avait aucune tension. 

Chrystia Freeland a été nommée à la tête du ministère des Finances.

AFP

Chrystia Freeland a été nommée à la tête du ministère des Finances.

Jusqu'alors vice-première ministre et ministre des Affaires intergouvernementales, Chrystia Freeland est reconnue pour être le bras droit de Justin Trudeau et avoir beaucoup d'influence au sein du Parti libéral. Elle a été nommée aux Finances à la place de Bill Morneau mardi matin. 

Elle avait notamment négocié le nouvel accord de libre-échange avec les États-Unis lorsque Donald Trump est devenu président.

Qui est Bill Morneau ?  

Bill Morneau est un homme d'affaires ontarien. Avant d'entrer en politique pour les élections fédérales de 2015 où Justin Trudeau détrône le parti de Stephen Harper, il est président de l'entreprise Morneau Shepell, plus grande compagnie de ressources humaines au Canada. Il siège aussi à la direction de l'Institut C. D. Howe, qui finance la recherche en économie.

Sa fortune, incertaine, est évaluée à plusieurs dizaines de millions.