«Le profilage systémique, ça existe» : trois personnes noires racontent le racisme vécu avec la police | Tabloïd
/videos

«Le profilage systémique, ça existe» : trois personnes noires racontent le racisme vécu avec la police

s

Le racisme systémique est bien présent au Québec, soutiennent un ex-policier, un humoriste et un journaliste sportif de la communauté noire. Ils condamnent les propos du premier ministre Legault, qui soutient qu’il n’y a pas de «système [pour] discriminer» au Québec.

«Ça me dégoûte, réagit l’humoriste Renzel Dashington. Il envoie le message que ce que moi je vis, ça n'existe pas.» 

«Pas plus tard qu’il y a 3 mois, je me suis fait arrêter et le policier m’a dit : "Eh c’est drôle, tu t’exprimes bien toi!"», affirme le journaliste sportif Andy Mailly-Pressoir. Le Montréalais dit être régulièrement la cible d'arrestations arbitraires et de questions arrogantes de la part de policiers.

«La problématique est systémique»

L'humoriste montréalais Renzel Dashington dit s’être récemment retrouvé avec des armes braquées sur lui, les policiers du SPVM ayant cru qu'il tentait de voler sa propre voiture. 

Pour Alain Babineau, qui a travaillé 27 ans à la Gendarmerie royale du Canada, «la problématique est systémique». Au cours de sa carrière, M.Babineau dit avoir été lui-même confronté à ce racisme. Désormais conseiller auprès du Centre de recherche-action sur les relations raciales (CRARR), il plaide pour que les élus reconnaissent le problème et agissent. 

Contrairement à son homologue québécois, le Premier ministre Justin Trudeau a dénoncé mardi le racisme systémique au Canada. «Nos systèmes, nos institutions, ne traitent pas de la même façon les Canadiens d’origine diverse que d’autres», a-t-il affirmé.  

À lire aussi

Et encore plus