Un DJ et des repas gratuits pour un des CHSLD les plus touchés | Tabloïd
/videos

Un DJ et des repas gratuits pour un des CHSLD les plus touchés

Le collectif Justice Femme a voulu réchauffer un peu le coeur des résidents et du personnel du CHSLD Sainte-Dorothée, l’un des établissements les plus touchés au Québec, avec de la musique, des repas gratuits et des cartes d’encouragement.

L'organisme, visant à défendre les droits des femmes, s’est présenté vendredi à l’établissement lavallois pour offrir des paniers-repas aux employés de la santé. Un DJ était également sur place pour faire bouger les travailleurs de la santé et les résidents confinés.

«Nous avons voulu faire cette action [...] pour les soutenir avec ce qui se passe parce qu’ils sont nos anges gardiens», explique la fondatrice et présidente du collectif, Hanadi Saad.   

Hanadi Saad, présidente de Justice Femme : «on voudrait que le personnel ait un équipement adéquat pour ne pas contracter la COVID.»

  

Chantale Lasalle, agente administrative du CHSLD depuis 27 ans, a été touché par le geste. «Ça réchauffe le coeur. Tout le monde est très fatigué donc, quand on nous aide comme ça, on a des frissons», indique-t-elle.  

Le CHSLD Sainte-Dorothée est aux prises avec de graves problèmes. L’établissement, visé par une action collective, dénombre au moins 81 décès. Plus de 80% des résidents du CHSLD ont été atteints par la maladie. 

«On ne s’attendait pas à voir partir beaucoup de monde comme ça», avoue Mme Lasalle, qui a vu plusieurs personnes qu’elle connaissait depuis de nombreuses années mourir.

À lire aussi

Et encore plus