Après avoir fui un coup d'État en Bolivie, elle est devenue chocolatière à Sutton | Tabloïd
/videos

Après avoir fui un coup d'État en Bolivie, elle est devenue chocolatière à Sutton

Muriel Norka est la propriétaire de la Chocolaterie belge Muriel, dans le village de Sutton, depuis plus de 30 ans. Maître dans l’art du chocolat, la Bolivienne d’origine a pourtant découvert son métier par pur accident.  

Après avoir fui la dictature de Luis Garcia Meza dans les années 80, elle s’est retrouvée, par hasard, au cœur des Cantons-de-l’Est où elle y a découvert une chocolaterie à vendre.      

  

À Sutton, la réputation de la chocolaterie de Muriel Norka n'est plus à faire.

  

Malgré la crainte de se lancer dans un domaine qui lui était purement inconnu, Muriel s’est jetée dans l’aventure et a pris les rênes de l’établissement avec l’aide de son ancien propriétaire, lui-même dans le chocolat depuis 46 ans. «J’ai vraiment eu la meilleure école que quelqu’un peut avoir», admet-elle.     

Après des décennies à fabriquer des chocolats sa réputation n’est plus à faire dans la région. En période de restrictions dûes à la COVID-19, elle veut insister sur la nécessité pour les Québécois de consommer local. «Ça va bien aller, ça va mieux aller avec le chocolat!»

À lire aussi

Et encore plus