Bains d'eau glacée: on a testé pour vous la méthode Wim Hof | Tabloïd
/videos

Bains d'eau glacée: on a testé pour vous la méthode Wim Hof

s

La méthode Wim Hof gagne de plus en plus en popularité ici au Québec, mais malgré ce que plusieurs de ses adeptes prétendent, ses bienfaits pour la santé ne sont pas encore prouvés scientifiquement, affirment des experts.  

Le Néerlandais Wim Hof a popularisé cette technique qui consiste à pratiquer des exercices de respiration, à faire de la méditation et à s’exposer au froid. En suivant les principes de cette méthode, certaines personnes vont par exemple courir à l’extérieur en shorts et sans chandail. 

  • ÉCOUTEZ Jean Balthzard à l'émission Les Effrontées à QUB radio:

La plupart choisissent plutôt de se plonger dans l’eau glacée. Certains adeptes plus endurcis restent même dans l’eau pendant plus de 10 minutes. Les instructeurs certifiés Wim Hof recommandent toutefois à ceux qui s’initient à la technique de le faire au maximum deux minutes.   

Il est impossible de définir combien de gens pratiquent cette méthode, mais elle est de plus en plus populaire à travers le monde, constatent des experts. D’ailleurs, les cours pour apprendre la méthode Wim Hof se multiplient au Québec depuis cet hiver, confirme Sébastien Zappa, l’un des seuls instructeurs certifiés dans la province.   

L'instructeur Sébastien Zappa médite après un bain de glace.

MANU CHATAIGNER / AGENCE QMI

L'instructeur Sébastien Zappa médite après un bain de glace.

Wim Hof prétend que sa méthode l’a aidé à réaliser des exploits hors du commun. Il est déjà resté plus de 70 minutes dans un bac de glace. Il a même couru un demi-marathon pieds nus, sur la glace et la neige, en 2 heures et 16 minutes.   

Sur son site web, il est indiqué que sa méthode permet entre autres de:      

  • Renforcer le système immunitaire   
  • Soulager certains symptômes de maladies comme l’arthrite ou le Parkinson   
  • Combattre l’inflammation      

«Pure exagération»  

«Il est clairement dans la pure exagération», tient toutefois à préciser le pharmacien et vulgarisateur scientifique Oliver Bernard. Pour l’instant, il est impossible de confirmer avec certitude si la technique fonctionne. Les études menées sur la méthode Wim Hof sont trop petites pour établir un lien direct entre la technique et les bienfaits présentés, confirment les cinq experts consultés.   

Cette technique peut néanmoins aider certaines personnes, avance le professeur titulaire à l’Université d’Ottawa François Haman. Il met toutefois en garde ceux qui l’utilisent en leur disant de «respecter leurs limites». «L’eau glacée peut énormément blesser [...]. Il n’y a aucune raison de dépasser les deux minutes parce que toute la réponse physiologique initiale va arriver à l’intérieur de [cet intervalle]», ajoute-t-il.   

Un groupe d'adeptes de la technique Wim Hof à Val David, en février.

MANU CHATAIGNER / AGENCE QMI

Un groupe d'adeptes de la technique Wim Hof à Val David, en février.

La méditation et les techniques de respiration ont déjà fait l’objet de plusieurs études dans le passé. L’importance du froid du point de vue thérapeutique est de plus en plus abordée dans la littérature scientifique, confirment les experts. Donc, même si la méthode Wim Hof n’est pas encore prouvée scientifiquement, il sera intéressant d’analyser les prochaines recherches à son sujet, concluent-ils.

À lire aussi

Et encore plus