«Sans dénonciation, il n'y a pas de changement», martèle l'étudiante derrière le mouvement #JeDénonce au Québec | Tabloïd
/tabloid

«Sans dénonciation, il n'y a pas de changement», martèle l'étudiante derrière le mouvement #JeDénonce au Québec

s

En dénonçant sur Twitter un homme qui l'a attaquée verbalement dans le métro, Ines El Ghnimi Atallah a déclenché le mouvement de contestation #JeDénonce. Quelques jours après la tempête sur les réseaux sociaux, la jeune femme a accepté de parler à Tabloïd pour encourager les victimes d'agressions à prendre la parole.