Noémie Vallières: future créatrice polyvalente | Tabloïd
/videos

Noémie Vallières: future créatrice polyvalente

Vue par Ying Gao, professeure à l’École supérieure de mode de l’UQAM

s

Noémie Vallières «possède des qualités rares, qui seront de plus en plus recherchées dans l’industrie de la mode», estime la professeure Ying Gao.  

Étudiante à la maîtrise en stratégie à HEC Montréal, en plus de s’impliquer derrière la compétition Fashion Spectrum qui aura lieu à l’hiver 2020, la jeune femme perce son milieu avant même d’avoir terminé ses études. 

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Noémie Vallières a toujours été passionnée de mode. Toute petite, elle voyait son grand-père produire des jeans dans son propre atelier de couture et rêvait de pouvoir devenir designer à son tour.  

Elle a donc appris très tôt, développant «une compréhension de l’objet mode; du vêtement et du processus de design» que peu de femmes de son âge ont acquis, soutient son ancienne professeure. Ying Gao a d’ailleurs embauché Noémie dans son studio de création en 2016 et 2017. 

Ying Gao

Crédit: Malina Corpadean

Ying Gao

L’année 2020 s’annonce plus que chargée pour la jeune créatrice; d’abord, parce qu’elle agira comme VP exécutive pour Fashion Spectrum, une compétition académique interuniversitaire axée sur l’industrie de la mode métropolitaine. Le but de l’événement est de faciliter les relations entre les acteurs du milieu et les étudiants en gestion. 

Peaufinant une collection de prêt-à-porter pour les femmes de carrière, Noémie sera aussi du défilé de mode de l’Université Laval en mars prochain. Inspirée par les spectres de lumières, les couleurs et les expériences sensorielles, sa collection fournira des ensembles uniques qu’une professionnelle pourra autant porter au boulot que dans ses activités sociales. 

«Elle est minutieuse dans le processus de patronnage et de confection», mentionne pour sa part Ying Gao, qui n’espère que le mieux pour son défilé.  

Ying Gao croit que «le leadership et la détermination» de Noémie lui serviront définitivement au cours de la prochaine année. «La polyvalence et la maturité de Noémie la mèneront loin», renchérit-elle.  

À lire aussi

Et encore plus