Jérémy Chartier: à quelques bonds des Olympiques | Tabloïd
/videos

Jérémy Chartier: à quelques bonds des Olympiques

Vu par Karina Kosko, entraîneuse en trampoline

«En ce moment, en ce qui a trait à la hauteur et l’exécution, il est dans les meilleurs au monde», relate l’entraîneuse de Jérémy Chartier.

Âgé de seulement 18 ans, le trampoliniste québécois se rapproche de plus en plus de son rêve olympique et espère le concrétiser en 2020.

Karina Kosko

Courtoisie

Karina Kosko

Jérémy Chartier connaît une ascension fulgurante dans son sport, occupant présentement le 13e rang au classement mondial et la première place au pays. «Le gros highlight de la dernière année a été les Panams durant l’été. Il a remporté la médaille d’or», explique Karina Kosko. 

Pour se tailler une place vers les Jeux olympiques de Tokyo, Jérémy Chartier prendra part à deux championnats mondiaux dans la première portion de 2020 et tentera d’y cumuler le meilleur pointage. Ses quatre plus hauts scores comptabilisés devraient lui permettre d’obtenir son laissez-passer vers le Japon.

«L’objectif primaire était d’aller aux Jeux en 2024, donc on est déjà au-delà de nos espérances si on y va en 2020», affirme Karina Kosko.

Considérant l’âge de maturité qui se situe aux alentours de 23 ans en trampoline, Jérémy Chartier trace, avec une longueur d’avance, sa voie vers les plus grands podiums internationaux. «On n’est jamais à l’abri des blessures, mais si tout va bien, normalement, il sera aux Jeux de 2020, 2024, 2028 et peut-être même 2032», ajoute l’entraîneuse.

Karina Kosko connaît son athlète dans les moindres détails. Le dirigeant depuis près de 5 ans, elle sait pertinemment qu’en améliorant légèrement ses déplacements et son coefficient de difficulté, Jérémy pourra potentiellement gagner 5 ou 6 rangs d’un seul coup. 

«Autrement que ça, quand il saute, c’est beau et c’est tellement naturel, lance sa coach. Il a une facilité, une légèreté qui ne s’explique pas», ajoute-t-elle.

Alors que de nouveaux sports feront leur apparition aux Jeux olympiques de Tokyo, comme le skateboard et l’escalade, le trampoline en sera à sa sixième représentation. Jérémy Chartier marchera ainsi dans les traces des Canadiens Mathieu Turgeon et Jason Burnett, médaillés de Sydney et Pékin.

À lire aussi

Et encore plus