Mireille : artiste vaudou | Tabloïd
/videos

Mireille : artiste vaudou

Image principale de l'article Mireille : artiste vaudou

Mireille Délice regarde rarement ce qui se passe autour d’elle depuis les trois dernières heures. Assise sur son tabouret, elle se concentre à placer des petites perles une par une sur une toile pour former un drapeau vaudou, art qu’elle maîtrise depuis maintenant plus de 30 ans.

Cette démonstration, elle la fait au Salon des métiers d’art, qui reçoit pour la première fois une artiste haïtienne depuis sa création, il y a 63 ans. Une occasion en or pour Mireille de faire rayonner ses œuvres à l’international.

À Port-au-Prince, Mireille possède son atelier, où elle supervise sept employés. Une réussite d’autant plus impressionnante puisque peu de femmes dirigent des ateliers en Haïti.

Grâce à la vente de ses œuvres, la dame de 55 ans a toujours réussi à subvenir aux besoins de sa famille, mais aussi de ses proches. Elle a aussi pu voyager dans plusieurs pays pour exposer son art. Elle a justement mis les pieds au Canada pour la première fois de sa vie en décembre, à l’occasion du Salon des métiers d’art.

On a donc suivi son périple à Montréal, organisé par le professeur en anthropologie à l’UdeM, Pierre Minn, un ami de longue date. Et on en a profité pour questionner Mireille et Pierre sur le vaudou, souvent associé à tort à des pratiques sataniques. Vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous.

À lire aussi

Et encore plus