Le pouvoir à Stéphanie | Tabloïd
/videos

Le pouvoir à Stéphanie

Image principale de l'article Le pouvoir à Stéphanie

C’est en 2001 que l’organisme Mères avec pouvoir (MAP) accueille ses premières pensionnaires. L’objectif : offrir un milieu de vie, un cadre stimulant et sécuritaire pour des mères monoparentales et leur progéniture. Depuis, plus de 200 mamans ont bénéficié des bons soins du MAP. 

C’est le cas de Stéphanie, maman du petit Christian. La jeune femme ne devait jamais avoir d’enfant, selon ses médecins. 

La nouvelle de la grossesse est tombée comme un couperet. Stéphanie, en conflit avec le père de son enfant à naître, s’est retrouvée complètement démunie. 

Sans diplôme et sans le sou, la jeune femme, déjà affaiblie par sa relation toxique, craignait de ne pas pouvoir subvenir aux besoins de base de son bébé. 

En contactant le MAP, Stéphanie ne s’attendait à rien. « Quand je suis rentrée au MAP, j’étais pas une femme. J’étais une fillette, démolie, anxieuse. » 

Or, il lui a suffi de passer la porte de ce vaste terrain du Centre-sud, qui abrite des unités de logements subventionnés, un CPE et les bureaux de l’organisme, pour être témoin de la franche camaraderie ambiante. Les 27 locataires et leurs enfants se saluent allègrement et l’entraide règne partout. Elles ont même créé une page Facebook où elles s’échangent gardiennage, services en tout genre et petits plats. Parce que Mères avec pouvoir, c’est surtout ça : une communauté où on peut trouver du support dans un moment de la vie où tout semble s’effondrer. 

À lire aussi

Et encore plus